À PROPOS

BIO

Paule Thibault vit et travaille à Lac-Beauport, à proximité de Québec. Formée en graphisme, elle est illustratrice professionnelle depuis plus de 20 ans.

 En 1990, elle s’associe à une graphiste pour fonder Kaléidoscope, une boîte de design et d’illustration qui a eu, entres autres clients, des organismes culturels tels que la revue d'art actuel Noir d’encre, le théâtre Périscope et le Musée de la civilisation.

 Elle travaille ensuite pendant quelques années comme illustratrice à la pige. Elle est alors amenée à concevoir du design de vêtements et à produire des illustrations pour le Cirque du Soleil et le Festival d’été de Québec, entre autres.

 De 2001 à 2012, Paule est représentée par l’agence montréalaise de photographie et d’illustration Lise Madore. Au cours de ces années, elle réalise des mandats illustratifs pour des agences de Québec, de Montréal et de Toronto. Parallèlement, on retrouve son travail dans divers magazines, dont Châtelaine (pour lequel elle illustre des chroniques mensuelles pendant 5 années consécutives), Reader’s Digest, Coup de Pouce, TchinTchin et, plus récemment, L’actualité (dans lequel elle publie plusieurs portraits).

 On peut également voir ses illustrations en couverture et dans les pages de romans jeunesse parus chez Québec Amérique, Hurtubise, 400 coups, Dominique et compagnie, Fou Lire et Pierre Tisseyre. Ce qui lui vaut quelques participations à des Salons du livre.

 En plus d'être membre d'Illustration Québec, Paule a siégé à quelques reprises sur des jurys artistiques, notamment celui de «La Culture à l'école» du Ministère de la Culture et des Communications.

Son travail pictural, bien qu'elle s'y consacre depuis plus récemment, l'amène progressivement à prendre part à des projets et des expositions. C'est ainsi qu'elle participe en 2011 au Sketchbook Project (un projet de création artistique international sur le Web) et à une exposition collective des membres de la défunte galerie Tzara. En 2014, elle expose, avec deux autres artistes, à la galerie Espace 40 à Montréal. En 2016, elle gagne un prix et une exposition solo à la galerie L'espace contemporain de MTL et de Québec. Récemment, elle a également participé aux expositions «Crazy Carpet», éditions 2016 et 2017 de la Revengeance des Duchesses, au Musée national des beaux-arts du Québec et à la Maison Jaune. Quoiqu'il ne s'agisse pas d'un lieu de diffusion officiellement reconnu, Paule a exposé à quelques reprises ses tableaux grand format au Clocher penché, à Québec. Son travail fait parti de collections privées au Québec et en Ontario.

© Paule Thibault 2017 - Tous droits réservés